REUNION D’EVALUATION 2013

Reunion evaluacion 2013

La réunion d’évaluation s’est tenue avec les volontaires des différentes commissions, éducative, sociale, médicale et pastorale afin de dresser le bilan des activités de l’année écoulée.

Reunion evaluacion 2013 (5)C’est aussi et surtout l’occasion de définir les pistes de travail visant à une plus grande complémentarité entre les commissions, pour le plus grand bénéfice des enfants et de leurs parents. Pourquoi un cadre paroissial ? Dans un pays ou la laïcité est encore une notion toute récente, tout au moins au regard de notre propre conception de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, la religion catholique reste encore une référence spirituelle et « morale » pour les populations déshéritées qui n’hésitent pas la mêler au culte ancestral de la « Pachamama » dans une sorte de syncrétisme religieux. Dans des zones où l’Etat est encore absent, prêtres, religieuses et volontaires des équipes pastorales sont présents aux cotés des familles pour apporter du réconfort et aussi un peu d’espoir. Même si le danger de sacralisation est grand, l’image d’une religion « punitive » qui entretiendrait ses fidèles dans la peur du jugement dernier semble désormais lointaine. Sur ce continent qui a vu l’émergence de la théologie de la libération, d’ailleurs quelque peu revenue sur le devant de la scène depuis l’arrivée du Pape François, la religion catholique est avant tout vécue comme une source d’épanouissement permettant à chacun de devenir acteur de son propre développement. C’est en tout cas ce que nous avons pu constater au milieu des jeunes avec qui nous travaillons, au contact des populations de ces quartiers, aux côtés du Père Jacques Delort et maintenant du Padre Oscar Chungara.

Pour en revenir à cette réunion d’évaluation, elle témoigne de l’originalité de l’action qui est menée par les différentes commissions. Au contraire d’une ONG, qui travaille avec d’autres moyens humains et matériels mais qui ne traite qu’un aspect du problème, cette synergie permet d’aborder l’enfant dans sa globalité. Par exemple, la plupart des difficultés que rencontrent les enfants qui fréquentent les centres de soutien scolaire trouvent bien souvent leur origine au-delà de l’école, au sein de la famille, en raison de soucis économiques ou de santé. Le travail en commun et la communication entre les différentes commissions permettent justement d’identifier les problèmes, de déceler leur origine, et donc d’y apporter une réponse qui se veut plus efficace.

Reunion evaluacion 2013 (7) Reunion evaluacion 2013 (3) Reunion evaluacion 2013 (6)

Les moyens de Giltzarria ne permettent pour l’heure de financer que le programme éducatif que nous définissons en concertation avec les responsables de l’association bolivienne Hermanos Mayores. Mais nous veillons à ce que les équipes éducatives travaillent main dans la main avec les volontaires des équipes sociales, médicales et pastorales de la Paroisse Santa Maria del Camino. Un grand merci à tous, que nous ne pouvons citer ici, mais dont la présence, l’implication, et le travail nous sont chers.

Reunion evaluacion 2013 (2)

Mots-clefs :, , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

akwateam |
OUED KORICHE |
lalogeuse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CFTC Schindler ascenseurs
| LES POMPIERS DE VERZENAY
| ROLLER A CHAUMONT