JOURNAL D’UN PRÊTRE EN BOLIVIE (53)

Cochabamba mardi 6 novembre 2012

Chers amis, chers parents,

Près d´un mois a passé depuis mon dernier courrier. Je prends aujourd´hui les devants, car les semaines à venir s´annoncent un peu chargées avec de nombreuses réunions d´évaluation sur la paroisse, le doyenné et le diocèse,  et en plus, la période des vacances scolaires d´été et les préparatifs des fêtes de Noel sur les différents secteurs paroissiaux.

3 faits, sans lien particulier au travail pastoral, ont concrètement marqué les semaines écoulées et permettent de dépeindre d´une certaine façon le contexte de vie quotidienne auquel je n´arrive pas vraiment à m´habituer après 7 ans passés ici.

Nous venons tout d´abord de passer au plan national par deux journées complètes de manifestations et de barrages routiers animées par les syndicats de transporteurs qui refusent un projet de loi relatif au contrôle des matières transportées et aux bénéfices éhontés dans ce cas réalisés par les trafiquants de toutes sortes, et bien sûr par les narcotrafiquants.  Dans ce domaine, les complicités sont fortes et intéressées et il ne passe pas une journée dans le pays sans un fait divers d´arrestation relatif à ces opérations de contrebande de produits de toutes sortes. A Cochabamba, la ville a été totalement paralysée en deux occasions, et cela m´a valu d´aller par deux fois à pied à la paroisse distante de 15 kms. La deuxième fois j´ai même du faire l´aller et retour à pied, ce qui m´a permis de constater que la forme physique est encore bonne, ce dont j´avais eu quelques doutes certains jours à cause d´un état de fatigue psychologique.

Le deuxième fait a trait à la violence en ville en général et au climat d´agressions diverses qui se multiplient (vol à la tire, agressions sexuelles, violences intra familiales, accidents de la circulation dus à l´alcool le plus souvent etc). J´ai été personnellement témoin direct d´un accident qui a du faire 2 morts ou blessés graves sur les trois personnes fauchées par la voiture qui roulait à ma hauteur sur la droite sur un tronçon  à deux voies. Ce qui est arrivé à ce chauffeur, qui n´a commis aucune faute de conduite au demeurant et qui a fait voler et retomber lourdement sur l´asphalte trois personnes suite à un choc frontal, aurait très bien pu m´arriver à moi si j avais été à sa place. Ces trois personnes ont traversé la chaussée devant moi en courant sans regarder au sortir d´une fête sans doute bien arrosée. Il faut dire que les salons de fête se multiplient ces derniers temps sur cette avenue meurtrière (et bien d´autres comme elle) à Cochabamba.

Le troisième fait est relatif également à la violence. Un de nos quartiers vient de faire la une de l´actualité ( Il est bien connu pour cela) avec l´arrestation de 9 adolescents entre 13 et 15 ans qui sont partis avec deux filles qu´ils ont drogué et abusé après avoir eux même bu plus que de raison. Il faut savoir que les narcotrafiquants ont trouvé la solution qui consiste à enrôler les jeunes dans la vente de la drogue un peu partout et surtout aux abords des collèges. Je participerai demain à un colloque réunissant des responsables et des acteurs de terrain confrontés à cette montée de la violence chez les jeunes tout particulièrement.

Quelques nouvelles de la paroisse et des activités pastorales de ces 4 dernières semaines en deuxième partie de ce courrier.

Tout d’ abord un plus grand nombre de célébrations ces temps-ci liées bien sûr aux fêtes de la Toussaint et des défunts ; c´est toujours intéressant en ces occasions de redire la foi de l´Evangile et de l´Eglise à des assemblées qui pour la majorité sont composées de personnes venues pour faire mémoire de leurs défunts. A la messe de la Toussaint d´Ushpa Uspha par exemple, il m´a fallu lire en préambule une liste de 180 personnes décédées représentant 5 ou 6 familles de l´assemblée. Il y a eu aussi une célébration d´anniversaire de quartier où j´ai été demandé pour la première fois, et une autre sur un nouveau quartier où je suis allé pour la deuxième fois en 7 ans.
Intéressant également de voir que cette population se lasse un peu de la propagande des évangélistes et préfère se retrouver dans un contexte de célébration catholique plus libre et offrant la possibilité d´une profession de foi plus respectueuse des personnes. Les autres célébrations furent celles de baptêmes d´enfants et d´adulte, de bénédictions de maison, de célébrations d´obsèques à domicile et de mariages. Nous avons eu quelques problèmes au sujet des célébrations à domicile ces derniers temps avec la venue sur notre secteur de faux prêtres ou de prêtres suspendus qui offrent leur service à la carte (en se faisant grassement payer) à des personnes qui ne sont pas forcement dans une bonne relation à Dieu et à leurs semblables et préfèrent se payer le service de ces gens-là.

Enfin pour préparer la venue début 2013 d´une nouvelle communauté de sœurs nous avons pu partager pour la troisième fois sur le lieu de construction d´une future église et d´une construction qui leur est destinée une célébration et une réunion de communauté. Les travaux n´ont malheureusement toujours pas commencé ce qui préoccupe la communauté après les promesses faites par l´archevêché.

La vie de la paroisse, c´est encore comme tous les mois des réunions mensuelles des diverses commissions. Grâce à chacune d´elles, de bons services peuvent être rendus à la population : des soins médicaux sont prodigués tous les jours de la semaine à domicile ou sur les lieux de permanence, le jeune Carlos devrait être opéré d´ici la fin du mois (merci à ceux et celles d´entre vous qui nous ont fait parvenir leur collaboration depuis la France et autre lieu), un jeune couple d´alcooliques accidenté a pu être pris en charge pour un mois à domicile suite à son hospitalisation, 65 jeunes ados de divers quartiers ont pu partir en camp durant plus de deux jours et les enfants du soutien scolaire et de la catéchèse peuvent progresser dans leurs études ou la compréhension et la pratique de leur foi en équipe et en groupe grâce aux jeunes adultes qui les ont pris en charge.

Nous poursuivons par ailleurs la perspective d´investir dans la réalisation des prochaines étapes de la construction du centre pastoral Nuqanchik d´Alto Litoral grâce aux prochains versements de généreux donateurs qui devraient nous parvenir depuis la France dans le mois.

Nous avons profité de la dernière réunion de formation de délégués de quartiers pour leur faire connaitre les fondements de l´économie paroissiale et d´une saine gestion basée sur la participation de tous à l´avenir. Nous n´avons pas vraiment l´impression d´avoir beaucoup progressé à ce sujet dans une prise de conscience de la population tant au plan économique qu´au plan de la participation responsable à la vie de leur paroisse des familles locales. Le chantier est vaste et difficile et nos successeurs en responsabilité auront de quoi faire en matière d´éveil des consciences et d´éducation à la vie de communauté.

Je vous disais que nous allons nous lancer ces prochaines semaines dans une évaluation annuelle de nos pratiques et services pastoraux. Nous aimerions en effet dans l´année qui vient pouvoir davantage fonder ces pratiques et services sur la Foi apostolique qui anime notre vie en Eglise depuis deux mille ans et ce en communion avec les Eglises locales du monde entier. Le défi est de taille pour tous !

Je vous invite en terminant à venir me voir le mercredi 21 novembre, le recensement obligeant les habitants du pays à rester ce jour-là dans leur maison dans l´attente de la visite des agents de l´Etat. Interdiction de circuler, ce sera une journée de travail morte. Essayez dans ce cas d´arriver la veille !!!

Je vous quitte pour cette fois-ci en espérant que ce nouveau courrier vous trouve en forme, prêts à affronter les rigueurs d´un hiver qui semble encore un peu loin chez vous.

Bon Avent, bonne préparation aux fêtes de Noel dans vos familles et communautés.

Amitiés et union fraternelle de prière à chacun.

Jacques Delort

Mots-clefs :, , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

akwateam |
OUED KORICHE |
lalogeuse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CFTC Schindler ascenseurs
| LES POMPIERS DE VERZENAY
| ROLLER A CHAUMONT