JOURNAL D’UN PRÊTRE EN BOLIVIE (49)

Cochabamba mardi 5 juin 2012

 

Chers amis, chers parents,

Un peu plus d´un mois a passé depuis mon dernier courrier mensuel.

Nous sommes en Bolivie presque aux portes de l´hiver et de la saison sèche avec de fortes amplitudes thermiques entre le jour (25 à 28°) et la nuit (3° à 5°).  Les premières affections pulmonaires ont fait leur apparition surtout chez les enfants et les personnes âgées, et les services de santé signalent même quelques morts dans le département voisin de Santa Cruz, victimes de la grippe AH1N1 faute de vaccination. Les écoles ont retardé dans tout le pays d´une demi-heure à une heure leur horaire d´entrée des classes pour permettre aux familles de se protéger du froid au petit matin. Il faut dire que sur l´Altiplano, les températures sont très froides entre -10° et -5° et les maisons sans chauffage !

Nous avons vécu en mai des semaines plutôt agitées socialement avec nombre de conflits sociaux (médecins et infirmières, populations indigènes, ouvriers, étudiants et professeurs),  manifestations et barrages routiers à la clé, jusqu´à ces derniers jours où l´attention s´est concentrée sur les préparatifs à Cochabamba de la 42° assemblée de la OEA ; elle se termine aujourd´hui avec une assemblée parallèle des mouvements sociaux. Rafael Correa, président de l´Equateur, aura hier marqué cette assemblée d´un discours vigoureux et sans concession demandant à ses partenaires d’Amérique latine et centrale de réformer profondément les structures et mécanismes de cette organisation qui reste selon ses dires très dépendante des Etats Unis et de l´Europe. De fait l´Amérique latine demeure le continent des grandes inégalités et injustices sociales comme conséquence d´une exploitation éhontée de ses richesses naturelles et minières au profit des grandes multinationales et de leurs actionnaires.

La vie pastorale ces dernières semaines a surtout été marquée par les réunions de préparation du 5º anniversaire de la paroisse qui se célébrait ce dimanche 3 juin avec en matinée l´inauguration des premières salles du centre de prévention Nuqanchik sur le quartier d´Alto Litoral. En milieu de matinée nous avons ensuite célébré la messe de confirmation de 34 jeunes et une adulte, et après le déjeuner les groupes d´enfants et de jeunes des différents secteurs de la paroisse nous ont offerts de bons moments d´animation.

JOURNAL D'UN PRÊTRE EN BOLIVIE (49) dans B- JOURNAL D'UN PRETRE EN BOLIVIE 000_0298-300x220 100_6371-300x225 Alto Litoral dans B- JOURNAL D'UN PRETRE EN BOLIVIE 000_0317-300x223 Bolivie

Pour le reste, en dehors des activités ordinaires de catéchèse et de préparation sacramentelle d´enfants, de jeunes et d´adultes, nous avons pu nous réunir par secteurs, avec quelques-uns des adultes délégués par leurs différentes commissions, pour un premier atelier de travail sur la vie économique de la paroisse. Nous connaissons de réelles difficultés à sensibiliser les habitants à ce sujet, toutes les paroisses nouvelles étant à la périphérie sud de la ville prises en charge par des congrégations de religieuses et religieux qui reçoivent des fonds de l´extérieur.

Au vu des difficultés tant économique que pastorale que rencontrent des secteurs périurbains comme le nôtre, je me suis donné la peine de rédiger pour la fête de Pentecôte une carte pastorale à l´intention de notre archevêque, de ses proches conseillers, comme des responsables paroissiaux du diocèse et des agents pastoraux, en espérant qu´elle nous aide à améliorer les conditions d´une vie paroissiale nouvelle pour les équipes d´animation en place et à venir.

Structurellement, nous poursuivons l´objectif d´équiper notre paroisse de constructions appropriées en différents lieux : outre le projet du centre pastoral Nuqanchik, nous tentons de viabiliser par la voie légale les projets de salle polyvalente de Monte Olivos et de maison paroissiale et d´église de Llave Mayu.
Dans le second cas, les fonds sont offerts par une congrégation de religieuses italiennes, mais nous n´avons toujours pas obtenu la cession du terrain de l´Organisation Territoriale de Base. Sur ce secteur, ont prévu de venir travailler en février 2013 une communauté de la congrégation des sœurs de Vedrunes dont deux brésiliennes et une vénézuélienne. Enfin notre archevêque est très soucieux d´obtenir la possibilité de se loger sur place et dans de bonnes conditions pour les futurs responsables de la paroisse. Il se dit prêt à investir dans l´achat d´un terrain et d´une maison même sans titre légal de propriété. Nous allons donc nous mettre en recherche. Les filles de Saint Joseph ont quant à elles depuis quelques semaines une habitation en location sur le secteur d´Uspha où elles travaillent désormais à plein temps.

599-300x225 Cochabamba 596-300x210 Eglise catholique 600-300x227 Jacques Delort

Les activités de nos différentes commissions ont également fait l´actualité de la paroisse en ce mois de mai. Nous poursuivons la rédaction des statuts de la future fondation catholique Nuqanchik dans un contexte plutôt favorable pour l´instant grâce au soutien de la fondation d´Arfeuille qui nous offre aujourd´hui la possibilité de financer les travaux du bloc sanitaire du centre de prévention. Nous avons eu la visite durant ces semaines de Marc Duran, un jeune architecte bolivien qui a obtenu son diplôme d´Etat à l´Ecole d´architecture de Clermont Ferrand et qui se propose de nous aider dans l´avenir.

Avec la commission médicale paroissiale et le soutien de la nouvelle équipe de la fondation Saint Luc, un jeune médecin et une jeune dentiste, nous avons pu programmer pour les mois à venir une série de rencontres de formation, avec les enfants, les jeunes et les mères de famille, sur les différents secteurs où se constituent progressivement de petites équipes d´accompagnement. J´ai également été invité à célébrer deux anniversaires : celui du centre de soins Saint Vincent de Paul de Mineros San Juan, le quartier le plus important de la paroisse et celui des 25 ans de la Fondation Saint Luc qui fait maintenant appel officiellement à mes services comme membre de son conseil d´administration.

Il faudrait encore mentionner les activités des commissions éducatives et sociales dont nos ami(e)s castelroussin(e)s Noëlle, Nadine et Martin de l´association « Cochateauroux » qui viennent de passer 15 jours avec nous ont pu apprécier le travail et l´enthousiasme durant leur séjour. Je vous invite à vous procurer le compte-rendu de leur séjour avec les photos qui l´accompagnent, elles seront heureuses de vous le faire passer.

100_6237-300x225 Llave Mayu

Je terminerai ce rapide commentaire de l´actualité des semaines écoulées en faisant mention de la première sortie dominicale paroissiale proposée à près de trente adultes et jeunes étudiants en responsabilité sur nos différents secteurs dans le but de créer et renforcer les liens d´amitié qui se nouent au fil des mois sur nos lieux de travail. La prochaine sortie aura lieu en juillet et je compte bien être des leurs.

Quelques nouvelles enfin de deux proches collaborateurs : Oscar vit certainement les dernières semaines de vie de son papa qui a demandé à revenir chez lui sentant la fin approcher. Il devrait nouvellement s´absenter dans les prochains jours. Quant à Liliane, notre secrétaire paroissiale, elle est apaisée après avoir vécu l´attente angoissée des résultats de son analyse annuelle. Il n´y a pour l´instant aucune trace de récidive de son cancer des os.

Pour ma part, je vais bien même si je commence à sentir le poids des années pour un travail qui ne me laisse jamais tranquille. Je pense bien sûr de temps à autre à mon retour osant imaginer qu´il se fera avec Oscar si celui-ci obtient de pouvoir venir vivre en Berry une expérience de prêtre Fidei Donum de quelques années. Je reste convaincu qu´elle lui serait de grande utilité et qu´elle pourrait profiter largement par la suite à son diocèse de Cochabamba.

Nous vivons également dans l´espoir de trouver un prêtre français qui puisse répondre d´ici la fin de cette année à l´appel de Mons. Tito Solari à venir travailler dans son diocèse quelques années et pourquoi pas sur le secteur paroissial où je suis arrivé il y a plus de 6 ans maintenant.

Pour conclure, je vous redis à chacun  et chacune toute mon amitié fraternelle et ma reconnaissance pour le soutien de votre prière et les nouvelles que les uns et les autres me font parvenir de temps à autre. Je peux vous assurer de mon côté de ma communion et ne vous oublie pas malgré la distance géographique.

A très bientôt la joie de vous lire quand l´occasion vous sera donnée d´un échange de nouvelles.

 

Jacques Delort

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

akwateam |
OUED KORICHE |
lalogeuse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CFTC Schindler ascenseurs
| LES POMPIERS DE VERZENAY
| ROLLER A CHAUMONT