JOURNAL D’UN PRÊTRE EN BOLIVIE (44)

Cochabamba lundi 7-11-2011

 

Chers amis, chers parents,

De retour au « pays » depuis 3 semaines, je n´ai pas vu, d´une activité pastorale à une autre, au fil des jours le temps passer. Nous sommes déjà en novembre avec la perspective d´un long temps de vacances d´été pour les scolaires et les étudiants.  

Pour nous, ce mois de novembre après les fêtes de la Toussaint se traduit par un certain nombre de réunions et de travaux  d´évaluation paroissiale, vicariale et diocésaine. Nous commençons en même temps à penser aux fêtes de l´Avent et de Noel qui approchent.

Je n´aurai donc pas connu d´hiver cette année et serai passé directement de l´automne au printemps. Je ne m´en plains pas même si la chaleur un peu lourde et parfois humide de ces derniers jours n´est pas si facile que cela à supporter à certains moments. Et puis lorsque le vent soulève la poussière de roche, des nuages s´abattent sur nos quartiers de la paroisse bien peu protégés en comparaison du reste de la ville où les parcs et les arbres protègent un peu les habitations. 

Je vous disais que dès mon arrivée il m´a fallu sans transition me remettre à l´ouvrage. Je vous donne en suivant pour illustrer mon propos quelques exemples de ces nombreuses activités pastorales qui m´ont occupées :

·         Avec la petite équipe d´animation et de coordination pastorale paroissiale, nous avons été bien occupés par la rédaction du bulletin de novembre, la relance de la catéchèse adulte,  la révision d´une enquête proposée par le diocèse pour une meilleure connaissance des familles de notre secteur,  la préparation de la prochaine assemblée paroissiale annuelle d´évaluation, les ateliers de formation des futurs délégués de parents sur chacun des 5 centres, et enfin par la dernière session du conseil paroissial. Notre petite équipe a en plus été amputée de la présence de la sœur péruvienne Grégoria qui, ayant été récemment nommée au conseil de sa congrégation, s´absente tout ce mois de novembre pour un séjour de travail au Pérou puis à Madrid. 

·         A mon retour j´ai également tenu à visiter les différents groupes du territoire paroissial de catéchèse, de soutien scolaire et de travail social et j´ai pu participer à quelques réunions avec leurs différents responsables et des parents. 

·         Côté célébrations et préparations sacramentelles, le gros morceau a été bien sûr la multiplication des messes à l´occasion des fêtes de Toussaint et des défunts, et en quelques occasions l´accueil de couples et familles qui préparent leur mariage pour 2012 (on se marie ici les années paires censées offrir une garantie de bonheur !) ou le baptême de leurs enfants. 

·         Avec le conseil économique, nous avons pu faire un point de la situation paroissiale et préparer une lettre à destination de ceux et celles que nous voulons conscientiser et dont nous souhaitons dans l´avenir obtenir un soutien à la mesure de leurs moyens. 

·         La commission de projets s´est également réunie dès mon arrivée pour une planification des démarches à faire dans les prochains mois. Il faut dire que le travail ne manque pas à ce sujet tant les besoins sont grands sur le secteur en matière d´infrastructures ! Nous espérons dans les prochaines semaines commencer  la construction du premier module du centre de prévention communautaire « Nuqanchik » grâce aux premiers fonds venus d´une famille amie par l´intermédiaire de la Fondation de France et de l´association « Giltzarria ». Nous attendons d´autre part la promesse d´un don fait par l´archevêque de Cochabamba à son retour d´Italie pour compléter une partie des travaux restant à faire sur la nouvelle église d´Uspha. D´autres projets sont à l´étude dont celui de la construction d´une salle chapelle multifonctionnelle sur le quartier de Monte Olivos pour lequel il nous manque un seul document de cession de terrain. Il nous faut encore dans les mois à venir à la demande de l´archevêché trouver un terrain à acheter pour ensuite construire une maison paroissiale. En attendant les sœurs péruviennes envisagent de se loger dès janvier dans la maison de Basilla, la propriétaire de nos locaux qui, elle, doit déménager pour aller habiter en ville avec ses enfants. Nous devrions donc dès le début de l´année prochaine avoir nos locaux paroissiaux attenants à la maison où logera la nouvelle communauté de 2 ou 3 sœurs pour un travail à plein temps sur la paroisse. 

·         La commission médicale s’est renforcée de la présence de la docteur Norah qui nous donne quelques heures par  semaine pour soulager entre autre les responsables de la commission sociale dans leur travail de prévention et d´accompagnement de familles en difficultés. Auparavant le passage de 5 mois de la docteur Sabine dans l´équipe a été très apprécié de chacun, nous avons simplement regretté qu´elle nous quitte si vite et l´avons laissé partir dans l´espoir de la revoir un jour parmi nous, ou sinon de pouvoir trouver auprès d´elle et de sa famille ce soutien dont nous avons tant besoin ici. 

·         La commission sociale poursuit ses activités sur quatre secteurs avec une priorité donnée depuis quelques mois aux adolescents et aux enfants. Diverses activités sont proposées chaque mois dans les domaines aussi divers que la santé, les activités manuelles  et le sport. Actuellement l´ensemble des étudiants préparent avec Elisabeth et quelques amis une sortie de 3 jours début décembre dans le Chapare sous la tente pour une soixantaine de  jeunes ados des différents quartiers. 

Comision Social Comision Social

 ·         L´association « Hermanos Mayores » s´est réunie ce samedi avec ses responsables et ceux de la commission sociale pour une rencontre fraternelle d´évaluation, et en l´absence de son président hospitalisé et de sa secrétaire retenue par la santé de sa maman. Un bon nombre de jeunes participe aujourd´hui aux activités de l´association et l´on peut imaginer sans peine qu´ils en seront demain les responsables à part entière. De nouvelles élections du bureau ont lieu en 2012 qui marqueront sans doute une étape dans la vie de cette association. 

·         Je vous disais que le travail ne manque pas en ces jours et je voulais également faire référence à ce sujet aux travaux à entreprendre ou à poursuivre avec bien sûr l´aide et les conseils de Wilson notre architecte et des habitants des différents quartiers pour la main d´œuvre : travaux de peinture pour la maison paroissiale de Mineros San Juan, d´installation d´eau et d´électricité sur la nouvelle église d´Uspha, achat de meubles pour la sacristie, installation d´une sono même de fortune, nettoyage de l´église à assurer…. Pour l´instant les bonnes volontés et les volontaires ne sont pas très nombreux et dans l´ensemble les adultes ont bien d´autres priorités que celles d´aider les responsables de la paroisse. Il faut dire que nous vivons en plus sur un secteur grevé par les conflits de toutes natures : limites de propriétés, agressions sexuelles d´enfants (deux filles de 8 et 11 ans agressées la semaine dernière), meurtre d´un voleur etc…. De notre côté, nous avons été les victimes dans la nuit de ce samedi à la nouvelle église d´Uspha d´une tentative de vol avec effraction ; résultat : 4 portes fracturées avec leurs serrures hors d´usage. La police n´a même pas daigné se déplacer pour venir voir dans la mesure où il n´y avait pas eu de victime physique ! Et comme il n´y a pas d´assurance pour ce genre de vol, tout reste à nos frais ! Le voleur (connu dans le quartier) a emporté une vieille guitare et un awayo mais n´a pas pu pénétrer dans l´église où notre seul trésor est de 150 chaises en plastique. 

·         En terminant je voudrais mentionner quelques rencontres et réunions hors paroisse comme l´assemblée des représentants des 5 paroisses du doyenné, le conseil presbytéral dont je suis membre depuis un peu plus d´un an et une demi journée de retraite fraternelle entre prêtres diocésains. Chaque fois c´est l´occasion de se redire la communion à laquelle nous sommes invités et qui nous rassemble comme église diocésaine pour une même mission de service de la charité et de l´annonce de l´évangile.

·         Il me reste à évoquer la responsabilité d´accompagner Oscar dans la préparation à son ordination presbytérale. Pour l´instant son stage diaconal parmi nous se passe bien et tout me porte à croire qu´il fera un bon prêtre avec un charisme particulier de présence et d´attention aux  gens simples, aux  jeunes et aux enfants. Je le sens de plus curieux et attiré par la spiritualité des prêtres de l´Institut du Prado. 

Il est temps de conclure pour passer à d´autres activités. Je n´ai pas beaucoup de photos cette fois-ci à vous offrir en guise d´illustration, je me rattraperai dans les prochaines semaines avec notamment les fêtes de Noël.

Je terminerai en vous remerciant chacun et chacune du fond du cœur pour l´accueil que vous avez su me réserver lors de mon récent séjour parmi vous et l´amitié dont vous avez su me témoigner en tous ces lieux où nous avons eu la joie de nous revoir ou de faire connaissance pour quelques uns. Je vous garde présent à ma vie quotidienne auprès de ceux et celles qui ici me posent parfois des questions à votre sujet et qui aimeraient bien vous connaitre comme notre beau pays de France.

A très bientôt de vos nouvelles pour ceux et celles qui peuvent de temps à autre distraire un peu de leur temps pour m´envoyer un e.mail.

Affectueusement….. Jacques Delort

Mots-clefs :, , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

akwateam |
OUED KORICHE |
lalogeuse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CFTC Schindler ascenseurs
| LES POMPIERS DE VERZENAY
| ROLLER A CHAUMONT