JOURNAL D’UN PRÊTRE EN BOLIVIE (40)

Cochabamba lundi 25 avril 2011 

 

 

Chers amis, chers parents, 

Un mois et demi a passé depuis mon dernier courrier qui m´a permis de partager avec nos amis boliviens des évènements très divers, les uns préoccupants, les autres joyeux et réconfortants. 

·         Au plan politique, économique et social, nous avons vécu un climat de tensions et de conflits  orchestrés par

la Confédération Ouvrière Bolivienne au sein de laquelle les enseignants et les ouvriers ont été les plus revendicatifs : manifestations, grèves et barrages routiers ont paralysé le pays par intermittence pendant trois semaines. Au final, les autorités gouvernementales ont accepté une augmentation des salaires dans la fonction publique de 11% à 12% dans un contexte d´augmentation des prix qui, depuis quelques mois, se nourrissent d´un processus inflationniste plutôt inquiétant mettant en péril l´économie informelle des familles les plus pauvres. Aujourd´hui les autorités de l´Etat parlent de la tenue d´un référendum lui permettant avec l´accord de sa population de puiser quelques deux millions de dollars (20%) dans ses réserves monétaires pour relancer l´économie. 

 

·         Au plan ecclésial, la conférence des Evêques de Bolivie vient de publier une carte pastorale intéressante à première vue (je n´en ai lu qu´une partie) qui permet de comprendre dans quel contexte évolue le pays à leurs yeux et avec quelles réussites, quels échecs et quels défis la société peut se définir pour ceux et celles qui sont appelés à en être les acteurs à part entière. 

 

 

·         L´Eglise diocésaine de Cochabamba s´est offert avant l´heure comme une fête de Pentecôte que ses responsables ont présenté comme
la Fête de
la Fraternité à laquelle étaient présentes pratiquement toutes les paroisses du Diocèse et qui a rassemblé quelques 14000 personnes, plus du double de ce qu´avaient prévu les organisateurs. Les enfants et les jeunes étaient les plus nombreux ce qui ne peut surprendre dans le contexte de la société bolivienne dont l´avenir démographique est assuré de ce côté-là. De notre côté, nous avons pu participer comme nouvelle paroisse avec une délégation de 45 personnes. La célébration finale fut un moment de communion et d´expression d´unité dans la foi qui en a réjoui plus d´un dans un contexte social et d´expression religieuse diversifiée qui peut parfois inquiéter. 

 

·         Je vous avais parlé dans les précédents courriers du Plan pastoral diocésain adopté pour la décennie 2010-2020. Suite à cette fête de
la Fraternité, nous venons de recevoir les documents qui devraient nous permettre de travailler pastoralement avec la population de nos quartiers et les responsables de paroisses et de doyennés dans l´esprit du document des évêques d´Amérique latine publié à
Aparecida au Brésil il y a trois ans. Pour cette année, il nous est proposé de sectoriser nos territoires et de travailler plus particulièrement à partir des communautés existantes les thèmes de la famille, des enfants et des jeunes et de la formation des baptisés. Il semble cette année qui nous aurons plus de facilité à travailler en doyenné en communion avec les responsables des  5 paroisses qui le composent. Je me sens pour ma part plus à l´aise avec la petite équipe paroissiale qui s´est renforcée depuis quelques semaines de la collaboration d´Oscar, jeune diacre de 35 ans avec lequel je fais désormais équipe pour partager la mission confiée sur ce territoire. Il a célébré au cours d´une des eucharisties du Jour de Pâques ses premiers 4 baptêmes d´adultes entouré de jeunes participants à l´eucharistie dans le cadre de leur préparation à la confirmation dans un mois. 

 

·         Il ne vous aura sans doute pas échappé que nous venons d´entrer dans le temps pascal qui pour vous est synonyme de printemps retrouvé et de beaux jours ensoleillés ; ici nous venons d´entrer dans la saison sèche, les jours ont raccourci et les nuits sont plus fraiches, le ciel reste encore nuageux durant le jour mais le soleil darde plus durement ses rayons à l´heure la plus chaude. Le Carême vient de se terminer qui nous a donné de vivre quelques temps forts et célébrations intéressantes comme des temps de réconciliation, la marche de plus d´une centaine d´enfants, de jeunes et d´adultes des différents quartiers de la paroisse le dimanche des Rameaux vers la petite chapelle où je les ai retrouvé en fin de matinée pour l´eucharistie, ou encore les deux célébrations de
la Cène, les deux chemins de Croix à travers les quartiers de la paroisse, dont l´un à l´identique de l´année passée avec l´actuation des jeunes de stations en stations, et enfin les célébrations  du dimanche de Pâques bien animées cette année grâce à la présence d´une petite équipe de catéchistes. Vous l´aurez compris, ce mois-ci était un peu spécial avec autant de célébrations participées qui ont demandé du travail pour au final une expression plus fervente et joyeuse de la foi. 

 

·         A la marge de ces moments privilégies de célébration de la foi, il y a eu grâce aux nombreux bénévoles étudiants qui nous apportent leur collaboration au sein des commissions sociales et éducatives des moments forts de réunions, de  rencontres et de fêtes pour les enfants et leurs familles. La fête des enfants en Bolivie est toujours l´occasion de les réunir autour d´un goûter et de quelques animations (jeux, chants, danses) qui les aident à oublier quelques instants les moments plus difficiles de leur vie quotidienne. Ce jour-là leurs visages sont plus radieux qu´à l´accoutumée, vous pouvez le constater sur les photos. 

 

·         L´activité paroissiale, ce furent encore les réunions mensuelles des différentes commissions éducative, sociale, catéchétique, médicale et du conseil économique, sans oublier celle de la préparation à la kermesse le dimanche 29 mai, jour anniversaire de la paroisse où nous inaugurerons en présence de nombreux amis la nouvelle chapelle du quartier d´Uspha Uspha sous la présidence de l´archevêque qui viendra également confirmer une vingtaine de jeunes et adultes. Autant vous dire que ce mois de mai s´annonce encore bien chargé et que l´espérance de souffler un peu ne viendra qu´après en juin dans la perspective de mon temps de séjour en France. Nous cherchons actuellement des fonds et des donations pour nous permettre d´équiper intérieurement cette petite église (bancs, chaises, sono, matériel liturgique divers, armoire, bureau d´accueil etc….). Nos sœurs coréennes nous ont fait hier l´heureuse surprise de nous donner de quoi acheter un autel, ce qui est un souci de moins. 

·         Nous devions présenter ce mois-ci à la commission de projet de l´archevêché nos deux projets suivants de construction de chapelle et de centre pastoral de prévention ; nous venions d´achever leur rédaction et révision lorsque la commission nous a fait savoir qu´elle ne se réunirait qu`à la mi mai. Nous attendrons donc quelques semaines de plus. 

 

·         En terminant le résumé des évènements de ces dernières semaines, je voudrais mentionner la joie qu´il nous a été donnée de recevoir quelques amis, les uns comme membres d´une délégation d´une quinzaine d´étudiants allemands en théologie avec leur professeur, les autres, une  15 de personnes du Berry venus visiter
la Bolivie pour une vingtaine de jours. C´est bien sûr chaque fois l´occasion de faire visiter le territoire et connaître ceux qui y vivent et travaillent à nos côtés tout au long de l´année. A la fin de cette semaine, nous accueillons un prêtre du diocèse de Rouen, délégué diocésain de
la Mission ouvrière et président du Pôle Amérique Latine, avec une amie responsable en France du seul observatoire des violences faites aux femmes. 

 

Il est l´heure de conclure. Soyez chacun et chacune assurés pour ce temps pascal de toute mon affection et amitié fraternelle en espérant qu´il soit pour nous tous une occasion renouvelée de grandir en maturité et en espérance à partager responsablement les projets et défis de nos sociétés et communautés respectives. 

 

A très bientôt un autre échange de nouvelles. 

 

Jacques Delort 

Mots-clefs :, , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

akwateam |
OUED KORICHE |
lalogeuse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CFTC Schindler ascenseurs
| LES POMPIERS DE VERZENAY
| ROLLER A CHAUMONT