JOURNAL D’UN PRÊTRE EN BOLIVIE (28)

Paroisse de CABEZAS du lundi 19 au jeudi 22-04-10 

 

Chers amis, chers parents, 

 

C´est avec 15 jours de retard que je me mets à la rédaction de ce courrier du mois d´avril en un lieu que je découvre sur le territoire de la paroisse de Roberto Thames prêtre pradosien américain du diocèse de Santa Cruz. 

Je suis ici à environ 2 heures et demie au sud est de Santa Cruz en direction de Camiri. Nous commençons ce soir une rencontre nationale de quelques prêtres, religieuses et laïcs venus de différents lieux du pays. Il fait ici une chaleur moite qui me change du climat de Cochabamba. 

 

Que dire de ces 6 dernières semaines depuis mon dernier courrier ? 

Au plan national, elles ont été marquées par la campagne pour les élections des 9 nouveaux gouverneurs (anciennement préfets de région ou départements) et par celles des maires et de leurs conseillers dans tout le pays. Les élections ont eu lieu le jour de Pâques et il m´a fallu demander un permis spécial au tribunal pour pouvoir obtenir ce jour là de circuler en voiture. Je ne commenterai pas davantage, la presse nationale et internationale se sont largement fait l´écho de ces résultats qui permettent à la gauche dans son ensemble (parti socialiste et MSM « Movimiento sin Miedo ») de remporter le scrutin. A Cochabamba, département et ville, nous avons donc dorénavant un gouverneur et un maire socialistes. J´ai pour ma part pu voter aux élections locales comme citoyen étranger ayant résidence définitive en Bolivie. La campagne ne m´a pas particulièrement passionnée car très politique et peu citoyenne. Il faut dire que je n´ai guère eu le temps de m´y intéresser avec le travail de chaque jour. Au chapitre des promesses électorales, les candidats des différentes listes se sont surpassés chacun dans son genre. Je vous dirai dans  5 ans de gestion ce qui a  concrètement changé pour la population des quartiers de la paroisse où nous travaillons. 

 

Le travail pastoral n´a pas manqué durant ces semaines de Carême et de célébration de la foi pascale sur les différents quartiers. Parmi les quelques évènements marquants, à retenir un chemin de Croix animé par le groupe des jeunes de la confirmation comme l´an passé et une messe chrismale à
la Cathédrale le jeudi saint avec un nombre important de prêtres, diacres et séminaristes et une bonne animation musicale. Pour le reste, des célébrations sur la paroisse avec une petite participation en chacun des lieux ; ce ne sont jamais les foules en ces lieux où il n´y a jamais eu d´éducation à la vie et à l´animation liturgique des assemblées.

 Chemin de croix

 

 Durant cette même période, il y a eu également quelques célébrations de la réconciliation et préparations et célébrations de baptêmes et de premières communions d´enfants, de jeunes et d´adultes. Parmi ces derniers, essentiellement des femmes mères de familles souvent analphabètes auxquelles le tribunal demande de fournir un certificat de baptême parmi d´autres documents pour pouvoir justifier leur demande de reconnaissance d´identité. 

 

En ce début d´année, 4 nouveaux groupes de catéchèse ont démarré dont deux dans une école publique avec Virginia, professeur de religion, pour une quarantaine d´enfants et de jeunes de première communion et de confirmation. Le directeur d´établissement auquel nous avions fait ce jour-là une visite pour présenter les responsables du soutien scolaire ne nous a fait aucune difficulté à la demande des parents présents pour mettre à notre disposition ses locaux deux heures par semaine. 

Au chapitre de la vie des enfants et des jeunes, j´ai eu la joie de pouvoir être appelé ces dernières semaines à la naissance d´un petit groupe de MINKAS (ACE en France) sur Alto Monte Rancho l´un des quartiers qui nous donnait jusque là bien du souci. Un couple de ce quartier et un jeune étudiant se sont proposés pour réunir une dizaine d´enfants sur ce lieu un peu à l´écart. 

Toujours à propos des enfants et des jeunes, les responsables du soutien scolaire ont repris leur rythme de croisière après la coupure des grandes vacances et quelques difficultés à redémarrer liées à la recomposition des équipes d´étudiants et à l´arrivée de nouveaux enfants sur les trois lieux. Nous avons eu encore cette année une belle fête du jour des enfants en particulier sur le quartier de Alto Miraflores comme en témoignent les photos.

Dia del niño AMF Dia del niño AMF Dia del niño Uspha Dia del niño Uspha 

 

L´association « Hermanos Mayores » poursuit son travail de soutien et d´accompagnement de l´équipe éducative présente sur ces trois lieux ; celle-ci s´est renforcée de la venue d´une trentaine d´étudiants en sciences de l´éducation de l´université d´Etat avec laquelle nous avons signé une convention d´accueil de stagiaires pour trois jours par semaine. Pour encadrer et coordonner leur travail, l´association Giltzarria nous a offert sur le budget 2010 la possibilité de rétribuer les trois responsables de ces équipes –Janet, Mariel et  ………… qui seront reconnus dans cette fonction au mois de mai. 

Nous avons de plus au sein du CA de Hermanos Mayores depuis le mois dernier une nouvelle comptable, Lizet, que nous connaissons bien et qui va certainement nous faciliter le travail. 

 

Au chapitre des autres commissions, le travail se poursuit pour au moins 4 d´entre elles sur des terrains différents. 

La commission sociale de suivi et d´accompagnement des familles en difficultés va étendre à partir du mois de mai son champ d´action à d´autres quartiers pour répondre aux demandes d´aide qui nous sont faites. D´autre part, elle s´est engagée à réaliser un travail d´enquêtes auprès des personnes pour permettre à ceux et celles d´entre vous qui accueilleront trois de ses membres à l´automne prochain – Eli, Gabi et Marizabel- en France de connaître de plus près la situation des familles les plus en danger. 

 

La commission médicale – Gualberto, Edelmira et Salecia- ne manque pas de travail ; heureusement nous avons affaire cette année à un médecin d´expérience qui rend de bons services à la population. Nous avons récemment pu offrir à l´équipe il y a quelques semaines l´achat de quelques meubles dont une vitrine de pharmacie avec un bon stock de médicaments. 

 

La nouvelle commission environnement avec Maribel a pu en un mois avec l´aide de quelques volontaires et habitants des quartiers améliorer sur Alto Miraflores les conditions de travail des enfants et étudiants qui bénéficient aujourd´hui d´un espace clos et d´une toile de protection solaire. D´autres tâches l´attendent comme celle du jardin potager d´expérimentation sur le même lieu ou encore celle du jardin d´agrément de la maison paroissiale de Mineros San Juan. 

 

Pour en terminer au chapitre des chantiers en cours, à signaler les problèmes rencontrés par la commission construction de la chapelle du quartier d´Uspha Uspha toujours en attente de la subvention promise par « Adveniat » à ce jour non confirmée. La pose de la première pierre a été remise à plus tard. 

 

A l´heure où je vous écris, Liliana a du être opérée de sa hanche et recevoir sa prothèse définitive après 5 séances de chimiothérapie et de nombreux examens très couteux pour la famille et les amis. Aux dernières nouvelles et aux dires de ses médecins, il n´y avait plus aucune métastase décelable dans son organisme avant l´ opération. Jusque là Liliana nous a tous impressionnée par sa résistance aux soins et son attitude de grande confiance en Dieu et en ceux qui l´ont accompagné. 

 

Pour ceux et celles qui ne les connaissent pas ou qui n´étaient pas au courant de leur séjour, nous avons eu durant une semaine la visite d´une petite délégation de 4 castelroussins – Clarisse et Monique, Mickael et Pascal- venus en touristes se reposer et rencontrer nos amis boliviens. Après Cochabamba, ils ont dirigé leur pas vers le lac Titikaka avant de revenir par Miami où ils ont du faire une halte plus longue que prévu suite à la fermeture des aéroports européens consécutive à l´éruption d´un volcan islandais. Etant privé d´accès à Internet depuis plusieurs jours, je ne peux pas vous en dire plus. Je crois qu´ils sont repartis contents de leur séjour. 

 

A l´heure où je termine ce courrier, tous mes amis pradosiens sont repartis. Nous avons vécu un temps de réflexion et de partage intéressant non seulement entre prêtres mais encore avec l´équipe du secteur paroissial qui nous a très fraternellement accueillis. 

Je reprends demain à l´aurore le chemin de Cochabamba pour une fin de semaine bien chargée avec notamment une célébration dominicale de communions et un temps de réflexion partagée avec tous les volontaires du secteur paroissial le dimanche après midi. 

 

En espérant que ce courrier vous trouve en bonne forme et certainement heureux d´avoir enfin changé de saison, je vous redis à chacun et chacune toute mon affection et mon amitié fraternelle. 

Dans l´attente de vos nouvelles….Jacques Delort 

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

akwateam |
OUED KORICHE |
lalogeuse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CFTC Schindler ascenseurs
| LES POMPIERS DE VERZENAY
| ROLLER A CHAUMONT